20/06/2013

Exode 31 Le Tabernacle du désert (2/2)


 

Envoi de Moïse auprès du peuple
Exode 31:1-18

Les symboles de l’Alliance sont ainsi établis. Moïse va descendre de la montagne avec des directives précises… Deux paroles lui sont adressées, l’une touchant l’œuvre à accomplir, et la seconde rappelant la finalité même de l’Alliance. Enfin, les Tables du Témoignages sont mises entre ses mains.

 
Directives pour l’oeuvre - 31:1-11

Moïse apprend que des artisans talentueux, nécessaires à l’œuvre, sont préparés, prêts à se mettre au travail : un maître d’œuvre nantis de tous les talents requis, un homme pour le seconder et des hommes capables…

31  1 Et l'Éternel parla à Moïse, disant : 2 Regarde j'ai appelé par nom Betsaleël, fils d'Uri, fils de Hur, de la tribu de Juda ; 3 et je l'ai rempli de l'esprit de Dieu, en sagesse, et en intelligence, et en connaissance, et pour toutes sortes d'ouvrages, 4 pour faire des inventions : pour travailler en or, et en argent, et en airain ; 5 pour tailler des pierres à enchâsser, et pour tailler le bois, afin d'exécuter toutes sortes d'ouvrages. 6 Et voici, j'ai donné avec lui Oholiab, fils d'Akhisamac, de la tribu de Dan ; et j'ai mis de la sagesse dans le cœur de tout homme intelligent, afin qu'ils fassent tout ce que je t'ai commandé : 7 la tente d'assignation, et l'arche du témoignage, et le propitiatoire qui sera dessus, et tous les ustensiles de la tente, 8 et la table et ses ustensiles, et le chandelier pur et tous ses ustensiles, et l'autel de l'encens, 9 et l'autel de l'holocauste et tous ses ustensiles, et la cuve et son soubassement, 10 et les vêtements de service, et les saints vêtements d'Aaron, le sacrificateur, et les vêtements de ses fils, pour exercer la fonction sacerdotale, 11 et l'huile de l'onction, et l'encens des drogues odoriférantes pour le lieu saint. Ils feront selon tout ce que je t'ai commandé.

Nous pourrions nous arrêter sur les personnes désignés, nous interroger sur leur personnalité, leurs désirs, leurs ambitions peut-être... Mais le texte nous induit avant tout à comprendre qu’avant que le travail ne soit envisagé, ces hommes étaient prêts ! Aucune ambition n’aurait pu se manifester… Celui qui donne les directives et décrit l’ouvrage a, par avance, désigné les ressources et préparé les talents.
 
Ces choses étant dites, le travail sera accompli en regardant au-delà de l’œuvre elle-même, en se nourrissant de sa finalité, la fin du travail divin : "Et mon peuple habitera une demeure de paix et des habitations sûres, et des lieux de repos tranquilles" (Ésaïe 32:18).

 
Le Shabbat - 31:12-17

Tous ces aspects de l’Alliance détaillés par leur symbolique tout au long de ces pages de la Bible et les travaux résultants, pourraient voiler la perspective de Dieu quant à l’homme. La symbolique des actes et des choses pourrait devenir le seul centre d’intérêt, conduisant à l’oubli du but de leur accomplissement et à des pratiques pour ainsi dire machinales. Ainsi, par exemple, le serpent d’airain coulé dans le désert lors de la calamité des serpents brûlants dans le désert (Nombres 21:9), conservé pendant des années, était devenu un objet de culte, une forme d’idolâtrie telle que le fidèle roi Ezéchias le fit mettre en pièce (2 Rois 18:4). Pensons à la routine qui peut s’installer dans le simple chant de cantiques, sans plus même réaliser le sens des paroles prononcées !
 
Le shabbat est évoqué pour la troisième fois. Après avoir été "donné" lors du don de la manne, le "pain du ciel" (16:29), et ensuite "institué comme loi" dans le Décalogue (20:8-11), il est présenté comme "signe d’alliance".

12 Et Éternel parla à Moïse, disant : 13 Toi, parle aux fils d'Israël, disant : Certainement, vous garderez mes sabbats, car c'est un signe entre moi et vous, en vos générations, pour que vous sachiez que c'est moi, l'Éternel, qui vous sanctifie. 14 Et vous garderez le sabbat, car il vous sera saint : celui qui le profanera sera certainement mis à mort, car quiconque fera une œuvre en ce jour-là,... cette âme sera retranchée du milieu de ses peuples. 15 Pendant six jours le travail se fera, et le septième jour est le sabbat de repos consacré à l'Éternel : quiconque fera une œuvre le jour du sabbat, sera certainement mis à mort. 16 Et les fils d'Israël garderont le sabbat, pour observer le sabbat en leurs générations, - une alliance perpétuelle. 17 C'est un signe entre moi et les fils d'Israël, à toujours ; car en six jours l'Éternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour il s'est reposé, et a été rafraîchi.

Cette troisième mention du shabbat souligne le but de l’Alliance, rappelant le grand propos de Dieu, à savoir : amener les hommes dans son propre repos. Cela est induit dès la première page du Livre des Commencements (Genèse 2:1-3) et confirmé tout au long des Écritures. "L'œuvre de la justice sera la paix, et le travail de la justice, repos et sécurité à toujours. Et mon peuple habitera une demeure de paix et des habitations sûres, et des lieux de repos tranquilles. […] Regarde Sion, la cité de nos assemblées solennelles ! Tes yeux verront Jérusalem, une demeure tranquille, une tente qui ne sera pas transportée : ses pieux ne seront jamais arrachés, et aucune de ses cordes ne sera rompue ; mais là l'Éternel est pour nous magnifique, - un lieu de fleuves, de larges rivières : il n'y viendra aucun vaisseau à rames, aucun noble navire n'y passera." (Ésaïe 32:17-18, 33:20-21).

 
Les Tables du témoignage - 31:18

Au commencement de notre lecture, nous lisions : "Moïse entra dans la nuée, et monta sur la montagne ; et Moïse fut sur la montagne quarante jours et quarante nuits" (24:18). Cette séance dans la montagne s’achève maintenant. Tout est dit quant au Tabernacle et au service sacerdotal. Le Tables du Témoignage devant être placée dans l’Arche sont alors données à Moïse…

18 Et lorsqu'il eut achevé de parler avec Moïse sur la montagne de Sinaï, il lui donna les deux tables du témoignage, tables de pierre, écrites du doigt de Dieu.

La Loi est au centre de la relation de Dieu avec les fils d’Israël. Celui qui introduit l’homme dans l’Alliance a donné sa Parole, il a indiqué ce qui est attendu de l’homme ; en contrepartie, ceux qui sont introduit dans cette alliance expriment leur adhésion à la Loi. Cette adhésion, lorsqu’elle est vécue en vérité, est véritablement la foi. Il ne s’agit pas de prétendre être capable de l’accomplir en perfection. Qui pourrait y prétendre ? Mais Dieu annonce que sa miséricorde repose sur les hommes qui reçoivent la Parole qui leur est annoncée. De tels hommes, attachés à la Loi reposant dans l’Arche, sont "couverts" par le Saint Propitiatoire.


 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

Les commentaires sont fermés.