19/06/2013

Nombres 7 Autour du Tabernacle (1/2)


 

Le peuple autour du Tabernacle
Nombres 7:1-8:23

Avant de poursuivre le parcours des Israélites dans le désert, le Livre du Lévitique décrit le service sacerdotal (Lévitique 1 à 10) et l’exercice de la piété : les lois touchant la pureté cérémoniale (Lévitique 11 à 18) et les rituels, notamment les fêtes à l’Éternel (Lévitique 19 à 24) ; tous ces enseignements nous donnent à comprendre les voies de grâce de Dieu, à commencer par l’holocauste, et tracent aussi, par les prescriptions alimentaires données aux Israélites, les valeurs morales attendues des hommes. Ces leçons sont couronnées par l’exposé des fêtes à l’Éternel et de l’Année du Jubilé, année de réjouissance où les Israélites blessés par la vie retrouvent les terres de leurs pères (Lévitique 25-26), et le rite à accomplir par un Israélite qui fera un vœu (Lévitique 27).
 
Suit alors le Livre des Nombres, et ce dénombrement réalisé avant le départ. "Et l'Éternel parla à Moïse, au désert de Sinaï, dans la tente d'assignation, le premier jour du second mois de la seconde année après leur sortie du pays d'Égypte, disant : Relevez la somme de toute l'assemblée des fils d'Israël, selon leurs familles, selon leurs maisons de pères, suivant le nombre des noms, tous les mâles, par tête : depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux d'Israël qui sont propres au service militaire, vous les compterez selon leurs armées, toi et Aaron…" (Nombres 1:1-3). Ce sera le compte des hommes d’Israël et l’ordonnancement du campement, le dénombrement de la famille de Lévi et l’attribution de leurs charges, au service de la famille sacerdotale et consacrée aux activités autour de la Tente de la Rencontre (Nombres 1 à 4). Le Livre se poursuit alors par des ordonnances concernant les lépreux et les infidélités (Nombres 5), et la loi du Nazaréat (Nombres 6:1-21).
 
Vient alors cette parole magnifique, l’essence de la mission de la famille sacerdotale, et l’expression de la pensée de l’Éternel :

Et l'Éternel parla à Moïse : Parle à Aaron et à ses fils, disant :
        Vous bénirez ainsi les fils d'Israël, en leur disant :
            L'Éternel te bénisse, et te garde !
            L'Éternel fasse lever la lumière de sa face sur toi
                et use de grâce envers toi !
            L'Éternel lève sa face sur toi et te donne la paix !
Et ils mettront mon nom sur les fils d'Israël ;
        et moi, je les bénirai. (Nombres 6:22-27)

 
Offrandes des tribus d’Israël - 7:1-89

"Vous bénirez ainsi les fils d’Israël..." (6:23). La miséricorde de Dieu est manifeste, le lien de l’Alliance est reconnu et célébré ! Alors viennent devant la Tente de la Rencontre six chariots couverts ; ce sont les notables des douze tribus qui les présentent en offrande. Lors de l’élaboration du Tabernacle, nous avons vu des manifestations de foi personnelles – tout homme, toute femme que le cœur y porta – mais ici il s’agit de l’Alliance, et les princes s’avancent, engageant les tribus d’Israël. Par leur action, ils expriment l’adhésion des douze tribus à l’Alliance, laquelle est concrétisée par le Tabernacle. Une Tente qui sera transportée d’étape et étape dans le désert et jusque dans la terre promise. Ainsi voyons-nous offerts ces chariots et les animaux pour les tirer. Ils sont confiés aux Lévites parce qu’ils auront la charge du sanctuaire.

7  1 Et il arriva, le jour où Moïse eut achevé de dresser le tabernacle, et qu'il l'eut oint et sanctifié avec tous ses ustensiles, et l'autel avec tous ses ustensiles, et qu'il les eut oints et sanctifiés, 2 que les princes d'Israël, chefs de leurs maisons de pères, princes des tribus, qui avaient été préposés sur ceux qui furent dénombrés, présentèrent leur offrande. 3 Ils amenèrent leur offrande devant l'Éternel : six chariots couverts et douze bœufs, un chariot pour deux princes, et un bœuf pour un prince ; et ils les présentèrent devant le tabernacle.
 
4 Et l'Éternel parla à Moïse, disant : 5 Prends d'eux ces choses, et elles seront employées au service de la tente d'assignation, et tu les donneras aux Lévites, à chacun en proportion de son service. 6 Et Moïse prit les chariots et les bœufs, et les donna aux Lévites. 7 Il donna deux chariots et quatre bœufs aux fils de Guershon, en proportion de leur service ; 8 et il donna quatre chariots et huit bœufs aux fils de Merari, en proportion de leur service, - sous la main d'Ithamar, fils d'Aaron, le sacrificateur. 9 Et il n'en donna pas aux fils de Kehath, car le service du lieu saint leur appartenait : ils portaient sur l'épaule.

Après cette offrande de chariot et de bœuf offerts collectivement par les princes des douze tribus, vient une offrande apportée par chacune d’entre elles, tribu par tribu. Une seule et même offrande de la part de chaque tribu, contribution au service du Lieu saint.

10 Et les princes présentèrent leur offrande pour la dédicace de l'autel, le jour où il fut oint : les princes présentèrent leur offrande devant l'autel. 11 Et l'Éternel dit à Moïse : Ils présenteront, un prince un jour, et un prince l'autre jour, leur offrande pour la dédicace de l'autel.
 
12 Et celui qui présenta son offrande le premier jour, fut Nakhshon, fils d'Amminadab, de la tribu de Juda ; 13 et son offrande fut : un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour une offrande de gâteau ; 14 une coupe d'or de dix sicles, pleine d'encens ; 15 un jeune taureau, un bélier, un agneau âgé d'un an, pour l'holocauste ; 16 un bouc, en sacrifice pour le péché ; 17 et, pour le sacrifice de prospérités, deux taureaux, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux âgés d'un an. Telle fut l'offrande de Nakhshon, fils d'Amminadab.

Après Juda, ce seront Isaccar, Zabulon, Ruben, Siméon et Gad, et ensuite les deux fils de Joseph, Ephraïm et Manassé. Rappelons-nous cette parole de Jacob à son fils Joseph : "Et maintenant, tes deux fils qui te sont nés dans le pays d'Égypte, avant que je vinsse vers toi en Égypte, sont à moi : Éphraïm et Manassé sont à moi comme Ruben et Siméon" (Genèse 48:5). Pour suivre, Benjamin, Dan et Aser, et enfin Nephtali.
 
Douze tribus, sans Lévi ? Ce n’est pas ici question d’arithmétique, mais de symbole. Soulignons la symbolique du nombre douze, un ensemble complet aux yeux de Dieu. Lévi n’entre pas en compte ici, car cette tribu est mise à part pour le service du sanctuaire, donnée en place des premiers nés dans chaque famille des Israélites (Exode 34:20, Nombres 8:15-18).
 
L’édification du Tabernacle nous apporte un enseignement bien positif. L’élan qui se manifesta, le travail partagé par nombre d’artisans guidés pour que soit finalement dressée la Tente de la Rencontre, lieu où les hommes prennent conscience que le Seigneur Dieu n’est pas loin d’eux, constituent une leçon bien édifiante pour tout croyant. La foi s’y est exprimée dans la confiance que l’affaire du veau d’or était réglée et dans le constat que la miséricorde de Dieu a été manifestée. Et tout croyant peut s’y retrouver lorsqu’il dresse l’étendard de sa foi.

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

Les commentaires sont fermés.