17/06/2013

Nombres 16 La rebellion de Coré (1/1)


 

REBELLION, MURMURES ET RETABLISSEMENT
Nombres 16 à 18

 
L’expérience du désert, celle de la foi, n’est autre que l’aprentissage de la confiance face aux difficultés, la vision d’un pays promis sans savoir comment et quand on y entrera, et aussi des moments de doute et le constat d’écarts, mais encore la connaissance d’un climat de rebellion contre des conducteurs dignes de confiance.
 
Notre récit du désert expose ici une rebellion inouïe, une levée de bouclier de personnes qui ne se sont pas remises de la sentence touchant les années à passer au désert. Des hommes du peuple et des fils de Lévi visent à usurper la fonction sacerdotale… Inconcevable ? Mais pourrions-nous nous étonner que de tels mouvements se manifestent parmi les croyants ?


 
Rebellion de Coré, Dathan et Abiram
Nombres 16:1-40

Trois hommes sont cités : un fils de Lévi jaloux du rôle d’Aaron, et des descendants de Ruben. Ils puisent dans les discours de Moïse et Aaron pour retourner leurs paroles contre ces conducteurs : "C'en est assez ! Toute l'assemblée, eux tous sont saints, et l'Éternel est au milieu d'eux ; et pourquoi vous élevez-vous au-dessus de la congrégation de l'Éternel ?" (16:3).

16  1 Coré, fils de Jitsehar, fils de Kehath, fils de Lévi, s'éleva dans son esprit, avec Dathan et Abiram, fils d'Éliab, et On, fils de Péleth, des fils de Ruben ; 2 et ils se levèrent devant Moïse, avec deux cent cinquante hommes des fils d'Israël, princes de l'assemblée appelés au conseil, des hommes de renom. 3 Ils ils s'attroupèrent contre Moïse et contre Aaron et leur dirent : C'en est assez ! Toute l'assemblée, eux tous sont saints, et l'Éternel est au milieu d'eux ; et pourquoi vous élevez-vous au-dessus de la congrégation de l'Éternel ? 4 Moïse l'entendit et tomba sur sa face ; 5 il parla à Coré et à toute son assemblée, disant : Demain l'Éternel fera connaître qui est à lui, qui est saint, et il le fera approcher de lui ; et celui qu'il a choisi, il le fera approcher de lui. 6 Faites ceci : Prenez des encensoirs, Coré et toute son assemblée ; 7 demain mettez-y du feu et placez de l'encens dessus, devant l'Éternel ; il arrivera que l'homme que l'Éternel aura choisi, celui-là sera saint. C'en est assez, fils de Lévi !

Coré se présente devant Moïse, et il est sommé d’entendre des paroles sévères.

8 Et Moïse dit à Coré : Écoutez, fils de Lévi ! 9 Est-ce peu pour vous que le Dieu d'Israël vous ait séparés de l'assemblée d'Israël en vous faisant approcher de lui pour faire le service du tabernacle de l'Éternel et pour vous tenir devant l'assemblée afin de la servir, 10 qu'il t'ait fait approcher, toi et tous tes frères, les fils de Lévi avec toi... que vous recherchiez aussi la sacrificature ? 11 C'est pourquoi, toi et toute ton assemblée, vous vous êtes rassemblés contre l'Éternel ; et Aaron, qui est-il, que vous murmuriez contre lui ?

Dathan et Abiram, fils d'Éliab, de la tribu de Ruben, ne se présentèrent même pas devant Moïse, envoyant un message peu amène :

12 Et Moïse envoya chercher Dathan et Abiram, fils d'Éliab, mais ils dirent : Nous ne monterons pas ! 13 Est-ce peu de chose que tu nous aies fait monter hors d'un pays ruisselant de lait et de miel, pour nous faire mourir dans le désert, que tu te fasses absolument dominateur sur nous ? 14 Certes tu ne nous as pas introduits dans un pays ruisselant de lait et de miel, et tu ne nous as pas donné un héritage de champs et de vignes ! Veux-tu crever les yeux de ces gens ? Nous ne monterons pas.

Nous lisons ici la colère de Moïse, l’homme le plus doux de la terre (12:3) et le chemin pris pour que le non-sens de cette rebellion paraisse aux yeux de tous. Il y aura une grande confrontation au cours de laquelle la puissance de l’Éternel sera manifestée.

15 Moïse entra dans une ardente colère, et il dit à l'Éternel : N'aie pas égard à leur offrande ; je n'ai pas pris d'eux même un âne, et je n'ai pas fait tort à un seul d'entre eux.
 
16 Moïse dit à Coré : Toi, et toute ton assemblée, soyez demain devant l'Éternel, toi et eux, et Aaron. 17 Et prenez chacun votre encensoir, et mettez de l'encens dessus ; et présentez devant l'Éternel chacun votre encensoir, deux cent cinquante encensoirs ; et toi, et Aaron, chacun son encensoir. 18 Et ils prirent chacun son encensoir, et y mirent du feu, et placèrent de l'encens dessus, et se tinrent à l'entrée de la tente d'assignation, avec Moïse et Aaron. 19 Coré réunit contre eux toute l'assemblée à l'entrée de la tente d'assignation ; et la gloire de l'Éternel apparut à toute l'assemblée.
 
20 L'Éternel parla à Moïse et à Aaron, disant : 21 Séparez-vous du milieu de cette assemblée, et je les consumerai en un moment. 22 Et ils tombèrent sur leurs faces, et dirent : Ô Dieu, Dieu des esprits de toute chair, un seul homme péchera, et tu seras courroucé contre toute l'assemblée ? 23 L'Éternel parla à Moïse, disant : 24 Parle à l'assemblée, en disant : Retirez-vous d'autour de la demeure de Coré, de Dathan et d'Abiram.
 
25 Moïse se leva et alla vers Dathan et Abiram, et les anciens d'Israël allèrent après lui. 26 Et il parla à l'assemblée, disant : Éloignez-vous, je vous prie, d'auprès des tentes de ces méchants hommes, et ne touchez à rien qui leur appartienne, de peur que vous ne périssiez dans tous leurs péchés.

La question est difficile pour beaucoup, car ce sont des familles qui vont être touchées, et non seulement leurs chefs ; mais nous devons comprendre l’effet d’entraînement d’un tel mouvement, car il entraîne les plus jeunes. Un appel est cependant lancé pour enjoindre à se retirer de la compagnie des rebelles (16:24-25).
 
Nous pouvons comprendre que plusieurs l’entendirent, car des sages d’Israël ont célébré des descendants : les fils de Coré, auteurs de plusieurs Psaumes (Psaumes 42, 44 à 49, 84 et 85, 87 et 88). Les familles de Dathan et d’Abiram restèrent auprès de leur père.

27 Et ils se retirèrent d'auprès de la demeure de Coré, de Dathan et d'Abiram, tout à l'entour. Et Dathan et Abiram sortirent, et se tinrent à l'entrée de leurs tentes avec leurs femmes, et leurs fils, et leurs petits enfants.
 
28 Et Moïse dit : À ceci vous connaîtrez que l'Éternel m'a envoyé pour faire toutes ces œuvres, car elles ne sont pas sorties de mon cœur : 29 si ceux-là meurent selon la mort de tout homme, et s'ils sont visités de la visitation de tout homme, l'Éternel ne m'a pas envoyé ; 30 mais si l'Éternel crée une chose nouvelle, et que le sol ouvre sa bouche et les engloutisse avec tout ce qui est à eux, et qu'ils descendent vivants dans le shéol, alors vous saurez que ces hommes ont méprisé l'Éternel. 31 Et il arriva, comme il achevait de prononcer toutes ces paroles, que le sol qui était sous eux se fendit ; 32 et la terre ouvrit sa bouche, et les engloutit, eux et leurs maisons, et tous les hommes qui étaient à Coré, et tout leur avoir. 33 Et ils descendirent vivants dans le shéol, eux et tout ce qui était à eux ; et la terre les couvrit, et ils périrent du milieu de la congrégation. 34 Et tout Israël qui était autour d'eux s'enfuit à leur cri ; car ils disaient : ... De peur que la terre ne nous engloutisse ! 35 Et il sortit du feu de la part de l'Éternel, et il consuma les deux cent cinquante hommes qui présentaient l'encens.
 
36 Et l'Éternel parla à Moïse, disant : 37 Dis à Éléazar, fils d'Aaron, le sacrificateur, qu'il relève les encensoirs du milieu de l'incendie, et répands-en le feu au loin, car ils sont sanctifiés, 38 les encensoirs de ceux-là qui ont péché contre leurs propres âmes ; et on en fera des lames aplaties pour en plaquer l'autel ; car ils les ont présentés devant l'Éternel, et ils sont sanctifiés ; et ils seront un signe aux fils d'Israël. 39 Et Éléazar, le sacrificateur, prit les encensoirs d'airain qu'avaient présentés ceux qui furent brûlés, et on les aplatit pour plaquer l'autel, 40 en mémorial pour les fils d'Israël, afin qu'aucun étranger qui n'est pas de la semence d'Aaron ne s'approche pour brûler l'encens devant l'Éternel, et ne soit comme Coré et son assemblée, selon que l'Éternel lui avait parlé par Moïse.

Ces personnes ont été "englouties par la terre", et un feu "consuma les deux cent cinquante hommes qui présentaient l’encens". Pensons au signe fort que donne ce récit. Des familles entières qui avaient traversé la Mer des Joncs, qui avaient joui de la délivrance du joug du pharaon, se trouvent "englouties par la terre" (16:32) ! Ceci pour nous montrer le désastre d’avoir abandonné tout ce qu’ils avaient reçu par grâce, car "il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, et qui ont goûté du don céleste, et qui sont devenus participants de l'Esprit Saint" (Hébreux 6:4).
 
L’airain de ces encensoirs sera plaqué sur l’autel devant le Tabernacle, pour que le souvenir demeure et que les Israélites n’oublient pas… (16:31-40).


 
Murmures du peuple
Nombres 16:41-50

Le peuple est ému par la rigueur du jugement et ne peut la supporter. Des murmures s’élèvent : "Vous avez mis à mort le peuple de l'Éternel" (16:41) crient-ils à Moïse et Aaron ! Mais le Seigneur Dieu intervient dans un signe qui les interpelle. Et alors nous constatons l’empressement de Moïse pour que le désastre s’arrête, pour qu’il y ait propitiation, que les manifestants soient réconciliés avec Dieu…

41 Et le lendemain, toute l'assemblée des fils d'Israël murmura contre Moïse et contre Aaron, disant : Vous avez mis à mort le peuple de l'Éternel. 42 Et il arriva, comme l'assemblée se réunissait contre Moïse et contre Aaron, qu'ils regardèrent vers la tente d'assignation, et voici, la nuée la couvrit, et la gloire de l'Éternel apparut. 43 Et Moïse et Aaron vinrent devant la tente d'assignation. 44 Et l'Éternel parla à Moïse, disant : 45 Retirez-vous du milieu de cette assemblée, et je les consumerai en un moment. Et ils tombèrent sur leurs faces. 46 Et Moïse dit à Aaron : Prends l'encensoir, et mets-y du feu de dessus l'autel, et mets-y de l'encens, et porte-le promptement vers l'assemblée, et fais propitiation pour eux ; car la colère est sortie de devant l'Éternel, la plaie a commencé. 47 Et Aaron le prit, comme Moïse lui avait dit, et il courut au milieu de la congrégation ; et voici, la plaie avait commencé au milieu du peuple. Et il mit l'encens, et fit propitiation pour le peuple. 48 Et il se tint entre les morts et les vivants, et la plaie s'arrêta. 49 Et il y en eut quatorze mille sept cents qui moururent de la plaie, outre ceux qui étaient morts dans l'affaire de Coré. 50 Et Aaron retourna vers Moïse, à l'entrée de la tente d'assignation ; et la plaie s'arrêta.

Le feu brûle, comme l’incompréhension et la révolte consument l’âme jusqu’à perdre le sens commun, jusqu’à perdre la conscience de la gravité des faits perpétrés par Coré et ses compagnons. Nous voyons là combien la sagesse peut manquer face à un tel jugement, faute de discerner ce qu’une telle révolte peut entraîner parmi le peuple, le risque de s’égarer, de ne plus discerner le chemin de la foi. Considérant les faits sous cet angle, peut-être discernerons-nous cette nécessité d’intervenir afin que l’esprit de révolte ne s’empare de l’esprit de toute la nation, à commencer par les plus faibles…
 
Les chrétiens au temps des apôtres en ont eu l’expérience. Lisons les lettres que Paul écrivit aux Corinthiens ! Voyons les contestations dont il fut l’objet dès les commencements (1 Corinthiens 9), mais encore dans ses dernières années ; notons le comportement de certains qui avaient rejeté la foi et la recherche d’une bonne conscience et "ont fait naufrage quant à la foi, du nombre desquels sont Hyménée et Alexandre, que j'ai livrés à Satan, afin qu'ils apprennent à ne pas blasphémer" (1 Timothée 1:19-20). Et encore cette sentence : "Alexandre, l'ouvrier en cuivre, a montré envers moi beaucoup de méchanceté ; le Seigneur lui rendra selon ses œuvres." (2 Timothée 4:14).


 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

Les commentaires sont fermés.