02/01/2012

Esdras 7:1 Esdras, prêtre et scribe


 

ESDRAS, LE SCRIBE
ESDRAS 7 à 10

 
"Après cela, sous le règne d’Artaxerxés…" (Esdras 7:1). Après cette page relatant l’inauguration du Temple et de la célébration de la Pâque et des Pains sans levain (Esdras 6:14-22), le rédacteur du livre en vient à la montée d’Esdras à Jérusalem, venant de Babylone avec nombre de Judéens, dont un nombre considérable de prêtres et de lévites. Depuis la lettre envoyée par Artaxerxés ayant intimé l’arrêt de la reconstruction des murailles de la ville, l’attitude du roi avait manifestement évolué. C’est avec un ordre de mission bien clair de la part du roi que le prêtre Esdras monte au pays en cette année 458.
 
Mais la magnanimité royale n’est pas au centre des pensées de l’homme de Dieu ; sa préoccupation est d’ordre spirituel, sa montée à Jérusalem tient à l’engagement de cœur d’Esdras pour le bien des Judéens. Ce n’est certes pas à lui de veiller à la reconstruction des murailles, une tâche préalable doit être opérée : le redressement moral d’un peuple qui s’est laissé aller dans un chemin qui lui a fait perdre ses propres bases, abandonner l’alliance, se trouver tel que les nations d’alentour. Le redressement moral doit être opéré avant la reprise des travaux de reconstruction ; pour ceux-ci, Néhémie sera mandaté à son tour par le roi Artaxerxés une douzaine d’années plus tard. Et alors, après ces travaux, nous reverrons Esdras exposer la Parole de Dieu dans un temps de rafraîchissement pour les Judéens à Jérusalem.
 
Le rédacteur nous fait parcourir ainsi, en quelques pages, les hauts et le bas que connurent les Judéens remontés de Babylone, et l’émergence d’hommes providentiels qui intervinrent, l’Éternel les ayant envoyés pour que l’alliance fut maintenue, pour que la foi fut réveillée chaque fois que les bras étaient retombés, que le courage était venu à manquer. Après la magnifique montée à Jérusalem sous la conduite de Joshua et Zorobabel, en 536, parurent les prophètes Aggée et Zacharie (519) et une nouvelle victoire de la foi lors de l’achèvement de la reconstruction du Temple (515). Puis, lorsque les travaux aux murailles étaient arrêtés, vint Esdras, le prêtre et "scribe versé dans la Loi de Moïse" (Esdras 7:6), soixante-dix ans après Aggée et Zacharie, en 458, et celui-ci dut faire face au déclin moral que le découragement avait entraîné… à moins que ce ne soit ce déclin plutôt que la lettre d’Artaxerxés qui ait mené à l’arrêt des travaux quelques années plus tôt.


 

 
MONTEE D'ESDRAS A JERUSALEM
ESDRAS 7:1-8:36

 
Nous le lisons, il ne se passe que quelques années – quatre ou cinq tout au plus – entre l’arrêt de la reconstruction de la muraille et l’arrivée d’Esdras à Jérusalem. Un temps de découragement, de lassitude, qui aurait pu signifier l’abandon définitif de l’alliance à peine restaurée, mais tel n’est pas le plan divin, et nous voyons que le Seigneur veille, produisant un nouveau souffle sur le reste de la nation chargé de réédifier un témoignage à Dieu.


Esdras, le scribe – Esd.7:1-10

Esdras, de la famille sacerdotale, avait mit tout son cœur à lire et méditer la Parole de Dieu. Un modèle, manifestement. Et parce qu’il avait "disposé son cœur", la main de Dieu était avec lui : son projet de monter à Jérusalem rencontra sans difficulté l’adhésion du roi, et nombre de Judéens furent disposés à l’accompagner.

7  1 Après cela, sous le règne d'Artaxerxès, roi de Perse, survint Esdras, fils de Seraïa, fils d'Azaria, fils de Hilkija, 2 fils de Shallum, fils de Tsadok, fils d'Akhitub, 3 fils d'Amaria, fils d'Azaria, fils de Meraïoth, 4 fils de Zerakhia, fils d'Uzzi, fils de Bukki, 5 fils d'Abishua, fils de Phinées, fils d'Éléazar, fils d'Aaron, le chef des prêtres. 6 Cet Esdras monta de Babylone ; il était scribe, versé dans la loi de Moïse qu’avait donnée l'Éternel, le Dieu d'Israël. Comme la main de l'Éternel, son Dieu, était sur lui, le roi lui accorda tout ce qu’il demandait. 7 Un certain nombre d'Israélites, des prêtres et des lévites, des chantres, des portiers et des Nethiniens montèrent à Jérusalem la septième année du roi Artaxerxès. 8 Esdras arriva à Jérusalem le cinquième mois, c'était la septième année du roi ; 9 le projet de quitter Babylone avait été établi au premier jour du premier mois, et il arriva à Jérusalem le premier jour du cinquième mois, la bonne main de son Dieu étant sur lui. 10 Car Esdras avait disposé son cœur à rechercher la loi de l'Éternel, à la faire et à enseigner en Israël les prescriptions et les ordonnances.

Une fois de plus, nous voyons comment "la foi transporte des montagnes" ! Ce fut le cas pour Zorobabel, à l’écoute des prophètes, lorsqu’il mena à bien la reconstruction du temple : "Qui es-tu, grande montagne ?" (Zacharie 4:7). La foi n’est pas l’attente de la bénédiction, mais la marche fidèle "contre vents et marées", dans la vive conscience que le Seigneur bénira l’œuvre entreprise. Dans le cas d’Esdras, nous pouvons comprendre qu’il conçut le projet de monter à Jérusalem et s’en ouvrit au roi Artaxerxés. Avait-il connaissance de la lettre si dure, si négative, que le roi avait envoyé quelques années plus tôt aux Judéens de Jérusalem ? Nous ne pouvons l’affirmer, quoiqu’il semble difficile de penser qu’il n’y ait pas de contacts entre les Judéens de Judée et ceux demeurés à Babylone.
 
Nous sommes ici bien loin de l’évocation des "rois rebelles" qui régnèrent à Jérusalem (Esdras 4:20), le roi ne se limita pas à une autorisation de quitter Babylone, mais fournit à Esdras une sorte d’ordre de mission.
 
Le projet s’organise, l’heure du départ arrive et après quelques mois de transhumance, cette compagnie menée par Esdras arrive à Jérusalem. A la tête de ces fidèles, Esdras est enfin au lieu où il pourra exercer ce qu’il avait à cœur. Pour lui-même, avant tout, il avait "disposé son cœur à rechercher la loi de l'Éternel et à la faire", étant aussi conscient de sa mission à l’égard de ceux qui l’entourent : "Enseigner en Israël les prescriptions et les ordonnances de la Loi."


 

 
 
 
Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

Les commentaires sont fermés.